Home / Participants & Stakeholders / Participant Search

Case Story Details

Back

Organization Name

Groupe BPCE

Case Story Title

Auto-diagnostic sur lr développement durable pour les petites et moyennes entreprises (PME, PMI) du Sillon Alpin (CORDE)

Case Story Date

2005/04/13

Issues Addressed

  • Principle 1 - Businesses should support and respect the protection of internationally proclaimed human rights
  • Principle 8 - Undertake initiatives to promote greater environmental responsibility

Case Story Category

Partnership Project

Countries of Impact

France

Case Description

Proposer aux PME un outil dédié et adapté qui permette d’initier une démarche développement durable structurée.Cet outil comporte 28 fiches réparties en 6 domaines qui recouvrent tous les thèmes de la RSE :gouvernement d’entrepriseclients/fournisseursdroits humainsenvironnementressources humainesengagement sociétal.
L’outil est synthétique et pédagogique avec une approche en trois volets : points de vigilance , état des lieux et diagnostic final ( zones de vulnérabilité et d’excellence puis plans d’actions ).
La démarche est libre et ne débouche sur aucun label ou certification, mais elle peut permettre dans un second temps une notation sollicitée à un coût très abordable compte tenu de l’apport de l’auto-diagnostic Cet outil, nommé Cordé, a été réalisé en partenariat avec Vigéo et est proposé par le Groupe Caisse d’Epargne.- Un investissement qui permet une meilleure approche des risques notamment extra financiers et qui contribue ainsi à la pérennité de l’entreprise ;
- un avantage concurrentiel pour les PME qui sont en relation avec des donneurs d’ordre ayant initié une démarche Développement Durable ;
- un outil de mobilisation interne des collaborateurs ;
- un outil qui permet d’améliorer les relations de l’entreprise avec l’ensemble de ses parties prenantes.

Authors

Unknown authors

Contact Person

None

Note: Responsibility for the content of Case Stories and any other public communication related to the Global Compact principles and their implementation lies with participants themselves and not with the UN Global Compact Office.